Discussion:
Musique
(trop ancien pour répondre)
Francois LE COAT
2020-01-22 22:15:33 UTC
Permalink
Bonjour,

L'algorithmique musicale qui est très ancienne, se développe avec l'IA :


*Quand l’intelligence artificielle s’empare de la création musicale*
Dans informatiquenews.fr le 21/01/2020 par Loïc Duval

Les usages de l’intelligence artificielle se diversifient avec
l’apparition de nouvelles techniques et de nouvelles générations de
réseaux de neurones. Au point que l’IA peut désormais se montrer
créative. Exemple avec la musique ...

Depuis l’Atari ST et ses prises Midi intégrées, les ordinateurs
assistent les musiciens dans le travail d’enregistrements des pistes
musicales et le séquencement des morceaux. Mais ils n’interviennent
pas véritablement dans la composition des titres qui enchantent nos
oreilles.

En 1990, Jean-Michel Jarre lançait son album « En attendant Cousteau ».
Grande originalité pour l’époque (si l’on omet l’utilisation des Steel
Drums sur Calypso), le disque comporte un titre éponyme de 45 minutes en
partie composé à l’aide d’un logiciel sur Atari ST dénommé AMI
(Algorithmic Musical Instrument) et générant des notes depuis des
gammes paramétrées préalablement. C’est la première fois qu’un
ordinateur participait activement à la composition d’un morceau.
Mais à cette époque, l’intelligence créative et musicale reposait
sur des algorithmes très mathématiques et une bonne part de génération
de notes aléatoires ...

<https://www.informatiquenews.fr/quand-lintelligence-artificielle-sempare-de-la-creation-musicale-66429>


Il existe d'ailleurs un doodle qui joue à la manière de J.-S. Bach ...
<https://www.google.com/doodles/celebrating-johann-sebastian-bach>

ATARIstiquement vôtre =)
--
François LE COAT
Auteur de Eurêka 2.12 (Grapheur 2D, Modeleur 3D)
http://eureka.atari.org/
Jo Engo
2020-01-24 12:17:10 UTC
Permalink
Oui. Quel est le lien avec Atari ?
Francois LE COAT
2020-01-24 19:10:17 UTC
Permalink
Salut,
Post by Jo Engo
Oui. Quel est le lien avec Atari ?
Evident: l'Atari a des prises MIDI.
Guillaume.
Et Jean Michel Jarre a utilisé un ATARI ST pour composer le titre
"En attendant Cousteau" de son album éponyme, avec un logiciel de
composition algorithmique. Sachant qu'il est le père de la musique
électronique, l'ATARI ST est un monument de la musique, et était
un incontournable pour les musiciens de 1985 à 1995, qui n'avait
pas d'équivalent. Ça serait limiter son usage de le considérer comme
un ordinateur de jeux (un jouet) qui n'était pas sa seule utilité.
Jean Michel Jarre et bien d'autres ont fait sa renommée musicale =)

Il était utilisé dans mon institut (Falcon030) pour la recherche
musicale, et spécialement le traitement du signal acoustique.
--
François LE COAT
Auteur de Eurêka 2.12 (Grapheur 2D, Modeleur 3D)
http://eureka.atari.org/
125
2020-01-25 13:41:54 UTC
Permalink
Post by Francois LE COAT
Et Jean Michel Jarre a utilisé un ATARI ST pour composer le titre
"En attendant Cousteau" de son album éponyme, avec un logiciel de
composition algorithmique. Sachant qu'il est le père de la musique
électronique,
Pour info JMJ n'est pas le père de musique électronique, il a surtout
pompé et copié de nombreux groupes entre autres allemands, juste pour
rétablir la vérité.
pascal WIJSBROEK
2020-01-25 14:26:34 UTC
Permalink
Post by 125
Pour info JMJ n'est pas le père de musique électronique, il a surtout
pompé et copié de nombreux groupes entre autres allemands, juste pour
rétablir la vérité.
La vérité ? Avec FLC ? Elle est bien bonne celle-là !
Simon
2020-01-25 15:53:14 UTC
Permalink
Post by 125
Post by Francois LE COAT
Et Jean Michel Jarre a utilisé un ATARI ST pour composer le titre
"En attendant Cousteau" de son album éponyme, avec un logiciel de
composition algorithmique. Sachant qu'il est le père de la musique
électronique,
Pour info JMJ n'est pas le père de musique électronique, il a surtout
pompé et copié de nombreux groupes entre autres allemands, juste pour
rétablir la vérité.
JMJ lui-même ne se considère pas comme le père de la musique électronique.

Ceci étant, le texte de FLC est, comme toujours, une bouillie
incompréhensible. En l'occurrence, il écrit:
"Sachant qu'il est le père de la musique électronique, l'ATARI ST est un
monument de la musique, et était un incontournable pour les musiciens de
1985 à 1995, qui n'avait pas d'équivalent."

Dans cette phrase, le sujet semble être l'Atari ST, plutôt que JMJ
évoqué précédemment. FLC considèrerait donc l'Atari ST comme le père de
la musique électronique.
Mais bon c'est tellement mal construit (et l'auteur tellement dans perdu
dans l'espace) qu'on ne peut pas savoir ce qu'il essaie de raconter; que
ce soit sur le fond ou la forme.
pehache
2020-01-25 17:13:03 UTC
Permalink
Post by Simon
JMJ lui-même ne se considère pas comme le père de la musique électronique.
Ceci étant, le texte de FLC est, comme toujours, une bouillie
"Sachant qu'il est le père de la musique électronique, l'ATARI ST est un
monument de la musique, et était un incontournable pour les musiciens de
1985 à 1995, qui n'avait pas d'équivalent."
Dans cette phrase, le sujet semble être l'Atari ST, plutôt que JMJ
évoqué précédemment. FLC considèrerait donc l'Atari ST comme le père de
la musique électronique.
Ce qui est tout aussi faux, d'ailleurs.
--
"...sois ouvert aux idées des autres pour peu qu'elles aillent dans le
même sens que les tiennes.", ST sur fr.bio.medecine
Jo Engo
2020-01-30 07:20:24 UTC
Permalink
Post by pehache
Post by Simon
Dans cette phrase, le sujet semble être l'Atari ST, plutôt que JMJ
évoqué précédemment. FLC considèrerait donc l'Atari ST comme le père de
la musique électronique.
Ce qui est tout aussi faux, d'ailleurs.
Je ne pense en effet pas que Pierre Henry et Michel Colombier ont utilisé
un Atari ST pour interpréter leurs compositions.
--
L'appétit vient en mangeant.
-+- François Rabelais (1494?-1553), Gargantua (chap. 5) -+-
Jo Engo
2020-01-30 07:13:40 UTC
Permalink
FLC considèrerait donc l'Atari ST comme le père de la musique
électronique.
Ça n'est pas l'Amiga ?
--
11:12 Ou peut-on acheter le RedHat 7.1 en ligne ?
11:12 11:12 Moi je l'ai eu en rond, sur un CD. C'est bien plus pratique..
Francois LE COAT
2020-01-25 17:38:06 UTC
Permalink
Salut,
Post by 125
Post by Francois LE COAT
Et Jean Michel Jarre a utilisé un ATARI ST pour composer le titre
"En attendant Cousteau" de son album éponyme, avec un logiciel de
composition algorithmique. Sachant qu'il est le père de la musique
électronique,
Pour info JMJ n'est pas le père de musique électronique, il a surtout
pompé et copié de nombreux groupes entre autres allemands, juste pour
rétablir la vérité.
"Vérité" est un bien grand mot. Chacun voit midi à sa fenêtre ...

L'histoire de la musique est pleine de compositeurs qui se rendent
hommage les uns les autres, car les compositions des uns inspirent
les autres. Je ne suis pas historien, mais il me semble qu'il faut
prendre garde à ne pas trop taper sur Jean Michel Jarre, qui possède
un certain talent, que tous les autres musiciens reconnaissent. Ses
récents albums "Electronica" le prouvent, puisqu'il a réussi à regrouper
la scène musicale électronique, justement dans le but de remercier les
musiciens qu'il a inspiré, et qui l'ont inspirés lui. Puis Jean Michel
Jarre, c'est non seulement lui, mais quelques personnes alentour, qui
l'accompagnent dans ses concerts. Maintenant, si vous voulez dire
qu'avant lui il y avait Kraftwerk, pourquoi pas ? Mais en France ?

Bien en France, ça a commencé au GRM à la maison de la radio, et
Jean Michel Jarre, avec sa popularité, fait figure de pionnier ...

ATARIstiquement vôtre =)
--
François LE COAT
Auteur de Eurêka 2.12 (Grapheur 2D, Modeleur 3D)
http://eureka.atari.org/
pehache
2020-01-25 21:46:57 UTC
Permalink
Post by Francois LE COAT
Salut,
Post by 125
Post by Francois LE COAT
Et Jean Michel Jarre a utilisé un ATARI ST pour composer le titre
"En attendant Cousteau" de son album éponyme, avec un logiciel de
composition algorithmique. Sachant qu'il est le père de la musique
électronique,
Pour info JMJ n'est pas le père de musique électronique, il a surtout
pompé et copié de nombreux groupes entre autres allemands, juste pour
rétablir la vérité.
"Vérité" est un bien grand mot. Chacun voit midi à sa fenêtre ...
C'est beau comme un "alternative fact" de Trump.
Post by Francois LE COAT
L'histoire de la musique est pleine de compositeurs qui se rendent
hommage les uns les autres, car les compositions des uns inspirent
les autres. Je ne suis pas historien, mais il me semble qu'il faut
prendre garde à ne pas trop taper sur Jean Michel Jarre, qui possède
un certain talent, que tous les autres musiciens reconnaissent. Ses
récents albums "Electronica" le prouvent, puisqu'il a réussi à regrouper
la scène musicale électronique, justement dans le but de remercier les
musiciens qu'il a inspiré, et qui l'ont inspirés lui. Puis Jean Michel
Jarre, c'est non seulement lui, mais quelques personnes alentour, qui
l'accompagnent dans ses concerts. Maintenant, si vous voulez dire
qu'avant lui il y avait Kraftwerk, pourquoi pas ? Mais en France ?
Bien en France, ça a commencé au GRM à la maison de la radio,
20 ans avant JMJ, une paille...
Post by Francois LE COAT
et
Jean Michel Jarre, avec sa popularité, fait figure de pionnier ...
On est donc d'accord, tu as donc encore proféré une énorme connerie en
disant :
"il est le père de la musique électronique"
alors que la réalité c'est :
"il a popularisé la musique électronique en France".

Un détail...
--
"...sois ouvert aux idées des autres pour peu qu'elles aillent dans le
même sens que les tiennes.", ST sur fr.bio.medecine
125
2020-01-26 07:55:58 UTC
Permalink
1967 Tangerine Dream que les moins de 20 ans ne peuvent connaître ;-)
Post by pehache
On est donc d'accord, tu as donc encore proféré une énorme connerie en
   "il est le père de la musique électronique"
   "il a popularisé la musique électronique en France".
Un détail...
pehache
2020-01-26 14:01:07 UTC
Permalink
Post by 125
1967 Tangerine Dream que les moins de 20 ans ne peuvent connaître ;-)
FLC a 50 balais...

Mais Tangerine Dream restait je pense dans un cercle d'amateurs de
musiques, là où JMJ a fait irruption dans chez la ménagère de moins de
50 ans, chez Drucker (ou équivalent à l'époque), et au 20h de TF1...

Mais surtout, surtout, ce qui fait aux yeux de FLC que JMJ est un
artiste au-dessus du lot, c'est qu'il a utilisé des Atari ST. Car
l'Atari ST révèle les êtres supérieurs : la preuve c'est que FLC en a eu
un. De la même manière, les films préférés de FLC sont ceux dans
lesquels il y a une allusion à Atari : Blade Runner, Ready Player One...
En effet, le fait d'évoquer Atari est par principe une preuve de qualité
de l'oeuvre elle-même.

Bon, ça ne marche pas toujours. Par exemple le documentaire "Atari, Game
Over" est une sombre bouse car il a été produit par Microsoft, et
Microsoft est l'incarnation de Satan sur Terre.
--
"...sois ouvert aux idées des autres pour peu qu'elles aillent dans le
même sens que les tiennes.", ST sur fr.bio.medecine
Arachide
2020-01-26 09:22:38 UTC
Permalink
Post by Francois LE COAT
mais il me semble qu'il faut
prendre garde à ne pas trop taper sur Jean Michel Jarre,
Traduction infantile et affective : si on dit qu'il n'est pas le père de
la musique électronique, c'est qu'on tape dessus...

Tu vois à quel point tu transformes tout?

Guillaume.
pascal WIJSBROEK
2020-01-26 21:02:07 UTC
Permalink
L'attaque contre Jean Michel Jarre consistait à dire qu'il a beaucoup
emprunté, ce qui est très courant dans l'histoire de la musique.
Même toi tu admets que c'est vrai. Donc ça n'est pas une attaque, c'est un fait.
Puis j'ai rectifié par la suite en disant qu'il a été pionnier.
Non. Il a su exploiter commercialement un travail commencé par d'autres. Je ne nie pas son travail ni même son talent. Mais certainement pas celui de pionnier.
Il a ouvert la voie
Non.
dans un style de musique qui est devenu très populaire.
Et dont il est l'un des rouages. Et pas le moteur. C'est quoi cette manie de vouloir personnaliser un travail éminemment collectif ?
Mais mon propos n'était pas de parler du rôle de Jean Michel Jarre
Je vais te copier/coller car tu as manifestement déjà oublié :
"En 1990, Jean-Michel Jarre lançait son album « En attendant Cousteau ».
Grande originalité pour l’époque (si l’on omet l’utilisation des Steel
Drums sur Calypso), le disque comporte un titre éponyme de 45 minutes en
partie composé à l’aide d’un logiciel sur Atari ST dénommé AMI
(Algorithmic Musical Instrument) et générant des notes depuis des
gammes paramétrées préalablement. C’est la première fois qu’un
ordinateur participait activement à la composition d’un morceau.
Mais à cette époque, l’intelligence créative et musicale reposait
sur des algorithmes très mathématiques et une bonne part de génération
de notes aléatoires ..."
sur lequel vous polémiquez tous
Non. C'est pas ça "polémiquer". On rectifie tes erreurs.
mais de celui de l'ATARI ST, avec
non seulement ses prises MIDI comme tu as dit, mais aussi toute une
bibliothèque de logiciels, qui ont permis à la musique d'avancer dans
une voie nouvelle.
N'importe quoi... C'est l'apparition des synthétiseurs, puis des samplers un peu plus tard qui sont à l'origine d'une voie "nouvelle" dans la musique.

L'Atari fut le meilleur séquenceur MIDI de son époque. Un outil sans égal, à tel point que pendant longtemps les PC n'arrivaient pas à son niveau de précision. C'est aussi un fait que personne n'a jamais nié.

Mais dire que la voie a été initiée par l'Atari c'est non seulement du révisionnisme musical, mais c'est aussi faire preuve d'une méconnaissance crasse de ce qu'est la musique électronique.

L'Atari a été le meilleur SUPPORT de ces explorations musicales. Mais pas l'initiateur.
L'ATARI ST a pris part à la recherche musicale.
Il serait bon que tu définisses "recherche musicale" avant de t'embarquer dans l'approximation la plus hasardeuse.
Il en reste des preuves, qu'il est intéressant de connaître, comme
l'album "En attendant Cousteau" de Jean Michel Jarre, ou dans le
même style, l'enregistrement live du concert à La Défense en 1990.
Ah oui, alors à propos de ce morceau il est bon de remettre les choses dans l'ordre :
- Le morceau est une auto-composition à base d'un logiciel (AMI)
- Ce logiciel n'a pas été écrit par Jarre mais par Mike Yocum
- Il est d'ailleurs dispo ici : http://cpc.cx/qya

Il existe d'ailleurs d'autres programmes de génération automatique, dont le plus connu "Charming Chaos" se dévoile ici : http://cpc.cx/qyb
Il s'agit de faits indiscutables
Je ne te le fais pas dire.
Francois LE COAT
2020-01-26 22:45:46 UTC
Permalink
Salut,
Post by pascal WIJSBROEK
Il en reste des preuves, qu'il est intéressant de connaître, comme
l'album "En attendant Cousteau" de Jean Michel Jarre, ou dans le
même style, l'enregistrement live du concert à La Défense en 1990.
- Le morceau est une auto-composition à base d'un logiciel (AMI)
- Ce logiciel n'a pas été écrit par Jarre mais par Mike Yocum
- Il est d'ailleurs dispo ici :http://cpc.cx/qya
Il existe d'ailleurs d'autres programmes de génération automatique, dont le plus connu "Charming Chaos" se dévoile ici :http://cpc.cx/qyb
Le sujet de la discussion est que l'ATARI ST a pris sa part dans la
recherche musicale. Que Jean Michel Jarre n'ait pas été le développeur
du logiciel qui lui a permis de composer "En attendant Cousteau" est
inintéressant. Tu n'es pas l'auteur du logiciel qui te permets d'écrire
ici et ailleurs, et c'est pourtant bien toi qui t'exprimes Pascal, et
pas un autre.

Ce qui est plus intéressant à dire, c'est que l'IA qui permet de
composer aujourd'hui comme c'est le cas avec Björk récemment :

<https://www.clubic.com/technologies-d-avenir/intelligence-artificielle/actualite-882995-bjork-microsoft-creent-musique-fonction-ciel.html>

existe depuis très longtemps, et fait partie de la composition
algorithmique. Car le rapport de la musique et des mathématiques est
important. Les compositeurs de musique y ont eu recours pour expliquer
leurs méthodes de composition.

Les règles de compositions sont d'ailleurs tellement formalisables,
qu'il a été possible à Google de fabriquer un doodle qui joue à la
manière de Jean Sébastien Bach ...

<https://www.google.com/doodles/celebrating-johann-sebastian-bach>

Les progrès actuels de l'IA dans la composition musicale prennent
donc leur origine informatique, avec les logiciels anciens du ST.
Jean Michel Jarre nous laisse un témoignage de cette créativité :-)

ATARIstiquement vôtre =)
--
François LE COAT
Auteur de Eurêka 2.12 (Grapheur 2D, Modeleur 3D)
http://eureka.atari.org/
pehache
2020-01-27 07:49:04 UTC
Permalink
Post by Francois LE COAT
Post by pascal WIJSBROEK
- Le morceau est une auto-composition à base d'un logiciel (AMI)
- Ce logiciel n'a pas été écrit par Jarre mais par Mike Yocum
- Il est d'ailleurs dispo ici :http://cpc.cx/qya
Il existe d'ailleurs d'autres programmes de génération automatique,
dont le plus connu "Charming Chaos" se dévoile ici :http://cpc.cx/qyb
Le sujet de la discussion est que l'ATARI ST a pris sa part dans la
recherche musicale.
Apprend à parler français, putain... Le ST n'a pris sa part dans rien du
tout, ce n'est pas une entité pensante ou dotée d'une volonté.
Post by Francois LE COAT
Que Jean Michel Jarre n'ait pas été le développeur
du logiciel qui lui a permis de composer "En attendant Cousteau" est
inintéressant. Tu n'es pas l'auteur du logiciel qui te permets d'écrire
ici et ailleurs, et c'est pourtant bien toi qui t'exprimes Pascal, et
pas un autre.
Ce qui est plus intéressant à dire, c'est que l'IA qui permet de
<https://www.clubic.com/technologies-d-avenir/intelligence-artificielle/actualite-882995-bjork-microsoft-creent-musique-fonction-ciel.html>
existe depuis très longtemps, et fait partie de la composition
algorithmique. Car le rapport de la musique et des mathématiques est
important. Les compositeurs de musique y ont eu recours pour expliquer
leurs méthodes de composition.
Les règles de compositions sont d'ailleurs tellement formalisables,
qu'il a été possible à Google de fabriquer un doodle qui joue à la
manière de Jean Sébastien Bach ...
<https://www.google.com/doodles/celebrating-johann-sebastian-bach>
Blablabla, blablabla...
Post by Francois LE COAT
Les progrès actuels de l'IA dans la composition musicale prennent
donc leur origine informatique,
Encore une phrase qui ne veut strictement rien dire.
Post by Francois LE COAT
avec les logiciels anciens du ST.
MENSONGE !

Les travaux et réalisations en composition algorithmique sont bien
antérieurs à l'Atari ST :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Musique_assist%C3%A9e_par_ordinateur#Origines

Le ST a certainement facilité/popularisé tout ça car grâce au MIDI il
pouvait piloter directement un synthé à partir des mélodies générées,
mais il n'a PAS été à l'ORIGINE de quoi que ce soit dans le genre.

Stop au révisionnisme !
Post by Francois LE COAT
Jean Michel Jarre nous laisse un témoignage de cette créativité :-)
Pour les incultes, oui.
--
"...sois ouvert aux idées des autres pour peu qu'elles aillent dans le
même sens que les tiennes.", ST sur fr.bio.medecine
pascal WIJSBROEK
2020-01-27 13:22:24 UTC
Permalink
Post by Francois LE COAT
Le sujet de la discussion est que l'ATARI ST a pris sa part dans la
recherche musicale.
Ce qui est faux.
Post by Francois LE COAT
Que Jean Michel Jarre n'ait pas été le développeur
du logiciel qui lui a permis de composer "En attendant Cousteau" est
inintéressant.
Pas d'accord. J'ai filé le lien vers le soft en question. Ce qui est par définition INTERESSANT puisque ça permet de tester at home les prouesses du-dit logiciel.

D'ailleurs tu es gonflé de trouver cette partie "inintéressante" alors que c'est la seule pertinente. On s'en cogne complet de tes discours lénifiants sur l'évolution de la musique : tout le monde sait déjà ce que tu racontes.

Du coup au lieu de t'entendre délirer sur la supériorité musicale de tel ou tel artiste grace à tel ou tel ordinateur, il est bien plus intéressant de pouvoir mesurer l'évolution par l'objet.

En fait tu es tellement con que tu NE SAIS PAS discuter dans introduire des éléments rigoureusement subjectifs et partiaux juste pour bien démontrer que tu es supérieur à la plèbe ignorante.

Spoil : c'est faux. Et c'est pas la peine de réécrire l'histoire pour te donner raison en quoi que ce soit, on y était aussi !
Post by Francois LE COAT
Tu n'es pas l'auteur du logiciel qui te permets d'écrire
ici et ailleurs, et c'est pourtant bien toi qui t'exprimes Pascal, et
pas un autre.
Hein ???
Post by Francois LE COAT
Ce qui est plus intéressant à dire, c'est que l'IA qui permet de
Donc on causait d'Atari, mais il est plus intéressant de causer de tout autre chose car Atari on s'en fout ?
Post by Francois LE COAT
Les progrès actuels de l'IA dans la composition musicale prennent
donc leur origine informatique, avec les logiciels anciens du ST.
N'importe quoi...
Post by Francois LE COAT
Jean Michel Jarre nous laisse un témoignage de cette créativité :-)
N'importe quoi...
Francois LE COAT
2020-01-27 17:41:10 UTC
Permalink
Salut,
Post by pascal WIJSBROEK
Post by Francois LE COAT
Les progrès actuels de l'IA dans la composition musicale prennent
donc leur origine informatique, avec les logiciels anciens du ST.
N'importe quoi...
Post by Francois LE COAT
Jean Michel Jarre nous laisse un témoignage de cette créativité:-)
N'importe quoi...
Ce qui prouve Pascal que tu n'as pas compris l'article que j'ai cité ...


*Quand l’intelligence artificielle s’empare de la création musicale*
Dans informatiquenews.fr le 21/01/2020 par Loïc Duval

Les usages de l’intelligence artificielle se diversifient avec
l’apparition de nouvelles techniques et de nouvelles générations de
réseaux de neurones. Au point que l’IA peut désormais se montrer
créative. Exemple avec la musique ...

Depuis l’Atari ST et ses prises Midi intégrées, les ordinateurs
assistent les musiciens dans le travail d’enregistrements des pistes
musicales et le séquencement des morceaux. Mais ils n’interviennent
pas véritablement dans la composition des titres qui enchantent nos
oreilles.

En 1990, Jean-Michel Jarre lançait son album « En attendant Cousteau ».
Grande originalité pour l’époque (si l’on omet l’utilisation des Steel
Drums sur Calypso), le disque comporte un titre éponyme de 45 minutes en
partie composé à l’aide d’un logiciel sur Atari ST dénommé AMI
(Algorithmic Musical Instrument) et générant des notes depuis des
gammes paramétrées préalablement. C’est la première fois qu’un
ordinateur participait activement à la composition d’un morceau.
Mais à cette époque, l’intelligence créative et musicale reposait
sur des algorithmes très mathématiques et une bonne part de génération
de notes aléatoires ...

<https://www.informatiquenews.fr/quand-lintelligence-artificielle-sempare-de-la-creation-musicale-66429>


L'IA qu'utilisent certains musiciens contemporains, prend ses racines
dans les anciens logiciels disponibles sur ATARI ST, pour la composition
musicale algorithmique. Les possibilités de calcul actuelles sont plus
importantes, mais il s'agit toujours du même principe, hérité des
mathématiques appliquées à la création musicale. Les réseaux de neurones
artificiels existaient déjà en 1985, et rien n'a vraiment changé depuis.

D'ailleurs Jean Michel Jarre nous a laissé une preuve de l’existence
ancienne de ces méthodes, avec son titre composé avec l'ATARI ST. C'est
un fait qui appartient à l'histoire, qu'il est bon de rappeler ici =)
--
François LE COAT
Auteur de Eurêka 2.12 (Grapheur 2D, Modeleur 3D)
http://eureka.atari.org/
pascal WIJSBROEK
2020-01-27 18:20:33 UTC
Permalink
Post by Francois LE COAT
Ce qui prouve Pascal que tu n'as pas compris l'article que j'ai cité ...
Sans autorisation.

Et tu serais bien inspiré de lire l'article, et à l'occasion de lire la doc du logiciel dont il est question.
Post by Francois LE COAT
L'IA qu'utilisent certains musiciens contemporains, prend ses racines
dans les anciens logiciels disponibles sur ATARI ST, pour la composition
musicale algorithmique.
Non. Absolument pas.
Post by Francois LE COAT
Les possibilités de calcul actuelles sont plus
importantes, mais il s'agit toujours du même principe, hérité des
mathématiques appliquées à la création musicale.
Le *seul* rapport c'est qu'effectivement tu as une base de calcul qui permet de créer une mélodie avec des règles harmoniques.

Sauf que dans la vraie musique ces règles se trahissent sans arrêt. C'est précisément la différence entre une création artistique et une création algorithmique. Un contre-temps, le retrait d'une mesure, une variation dissonante, autant d'exemples qui sont dans les disques et qu'un simple algorithme ne peut pas rendre puisqu'il se base sur des règles contraires.

Lache Jarre deux minutes et va écouter "Heart of Glass" de Blondie, le morceau est construit en supprimant volontairement une mesure deux couplets sur trois.
Ca devrait sonner faux, ça n'est pas correct selon les règles musicales, et pourtant ça fonctionne.

Autre exemple : Golden Brown des Stranglers. Techniquement c'est une valse. Sauf que si tu essayes de la danser ça ne fonctionne pas... à cause d'une ruse dans les mesures. Du coup musicalement ça devrait foirer. Sauf que pas.

C'est aussi pour ça que la quantisation en musique n'est pas toujours bienvenue. Un truc assez connu en musique c'est le "temps de retard" que prennent les bassistes américains. Ça crée une tension dans la musique qu'on ne perçoit pas frontalement, mais qui donne à un rythme funk une sorte de "traînée".

Et oui l'IA arrive à reproduire ces variations, mais précisément parce que c'est de l'IA et pas une règle algorithmique pré-définie. C'est même la base de l'IA aujourd'hui : faire écouter des millions de morceaux pour qu'elle apprenne toute seule les règles et ses exceptions. Et ensuite en créer de nouveaux.

Bref : les logiciels de l'époque et ceux d'aujourd'hui n'ont strictement rien à voir dans leur conception ni dans leurs résultats.
Post by Francois LE COAT
D'ailleurs Jean Michel Jarre nous a laissé une preuve de l’existence
ancienne de ces méthodes, avec son titre composé avec l'ATARI ST.
Une preuve ? Tu es complotiste au point de douter de ce que tu écoutes ?
Francois LE COAT
2020-01-27 19:00:32 UTC
Permalink
Salut,
Post by pascal WIJSBROEK
Un truc assez connu en musique c'est le "temps de retard" que prennent les bassistes américains. Ça crée une tension dans la musique qu'on ne perçoit pas frontalement, mais qui donne à un rythme funk une sorte de "traînée".
En américain "Laid Back" qui est le titre de l'album récent de Marcus
Miller ...

<https://www.deezer.com/album/63294552>
<http://open.spotify.com/album/3REq2IkHZ1fo8BNWnfGGNc>

... bassiste américain. C'est du Jazz, une musique que j'apprécie
beaucoup, mais toi pas énormément. Il y a un titre avec Selah Sue.

Exceptionnel !

ATARIstiquement vôtre =)
--
François LE COAT
Auteur de Eurêka 2.12 (Grapheur 2D, Modeleur 3D)
http://eureka.atari.org/
pascal WIJSBROEK
2020-01-28 10:48:52 UTC
Permalink
Post by Francois LE COAT
En américain "Laid Back" qui est le titre de l'album récent de Marcus
Miller ...
C'est quoi le rapport ???
Post by Francois LE COAT
... bassiste américain. C'est du Jazz, une musique que j'apprécie
beaucoup
Oui mais ta vie on s'en branle total. C'est quoi le rapport au fait ?

, mais toi pas énormément.

Ah bon ? Et le rapport avec le sujet ?
pehache
2020-01-27 07:35:47 UTC
Permalink
Post by Francois LE COAT
Salut,
Post by Arachide
 mais il me semble qu'il faut
prendre garde à ne pas trop taper sur Jean Michel Jarre,
Traduction infantile et affective : si on dit qu'il n'est pas le père
de la musique électronique, c'est qu'on tape dessus...
Tu vois à quel point tu transformes tout?
Guillaume.
L'attaque contre Jean Michel Jarre consistait à dire qu'il a beaucoup
emprunté, ce qui est très courant dans l'histoire de la musique.
Ca s'appelle un "argument", pas une attaque :

Contre-affirmation : "JMJ n'est pas le le père de la musique électronique"

Argument : "il a beaucoup emprunté à d'autres groupes"

Tu devrais essayer de te mettre aux arguments, c'est un truc utile pour
mener une discussion intelligente.
Post by Francois LE COAT
Puis
j'ai rectifié par la suite en disant qu'il a été pionnier.
S'il a beaucoup emprunté, il n'est pas pionnier.
Post by Francois LE COAT
Il a ouvert
la voie, dans un style de musique qui est devenu très populaire.
Il a "popularisé" un style, ce qui n'a rien à voir avec être pionnier.
Post by Francois LE COAT
Mais mon propos n'était pas de parler du rôle de Jean Michel Jarre,
sur lequel vous polémiquez tous, mais de celui de l'ATARI ST, avec
non seulement ses prises MIDI comme tu as dit, mais aussi toute une
bibliothèque de logiciels, qui ont permis à la musique d'avancer dans
une voie nouvelle. L'ATARI ST a pris part à la recherche musicale.
On dit "l'Atari ST a été utilisé dans la recherche musicale". Il n'a pas
plus pris part à la recherche musicale qu'une pipette ne prend pas à la
recherche en chimie.
Post by Francois LE COAT
Il en reste des preuves, qu'il est intéressant de connaître, comme
l'album "En attendant Cousteau" de Jean Michel Jarre, ou dans le
même style, l'enregistrement live du concert à La Défense en 1990.
<http://open.spotify.com/album/60vXLMUO9Usc7txfM7wmJL>
<https://www.deezer.com/album/11101084>

Il s'agit de faits indiscutables, qui sont plus intéressants à évoquer
que le rôle supposé de tel musicien ou tel autre, dans l'histoire ...
Le problème est que quel que soit le sujet, tu en fais un gloubiboulga
qui mélange tout. Je cite

"Et Jean Michel Jarre a utilisé un ATARI ST pour composer le titre
"En attendant Cousteau" de son album éponyme, avec un logiciel de
composition algorithmique. Sachant qu'il est le père de la musique
électronique, l'ATARI ST est un monument de la musique,"

Cette phrase n'a aucun sens comme l'a relevé Simon, et tu amalgames
"musique électronique" et "musique algorithmique", deux choses
complètement différentes.
--
"...sois ouvert aux idées des autres pour peu qu'elles aillent dans le
même sens que les tiennes.", ST sur fr.bio.medecine
Jo Engo
2020-01-30 07:31:00 UTC
Permalink
un style de musique
La musique "électronique" ça peut très bien se jouer à la guitare

--
Le mal qu'on dit d'autrui ne produit que du mal.
-+- Nicolas Boileau, Satires -+-
Jo Engo
2020-01-30 07:36:07 UTC
Permalink
Post by Jo Engo
La musique "électronique" ça peut très bien se jouer à la guitare
http://youtu.be/AeQTwnehFpk
Merci google (youtube) :



Au fait, oui, je sais popcorn ce n'est pas Jarre, et ce n'est pas non
plus de la musique (c'est un autre débat) ni même de la musique
«électronique» et il en est de même pour la quasi-totalité de la musique
dite électronique. C'est une question d'instrument, d'interpréttion, donc.
--
PRATIQUE

M : Soit tu te troches tous les jours... soit tu te torches une fois par
semaine... mais au papier de verre.
Scrich ! Scrich ! Scrich !
125
2020-01-30 08:00:55 UTC
Permalink
Et oui heureusement que les Pink Floyd non pas attendu d'avoir un /|\
pour faire de la musique électronique, sinon ils n'auraient jamais percés.
Post by Jo Engo
Post by Jo Engo
La musique "électronique" ça peut très bien se jouer à la guitare
http://youtu.be/AeQTwnehFpk
http://youtu.be/2RcHQ_Yz0f0
http://youtu.be/O775dHUHxLs
Au fait, oui, je sais popcorn ce n'est pas Jarre, et ce n'est pas non
plus de la musique (c'est un autre débat) ni même de la musique
«électronique» et il en est de même pour la quasi-totalité de la musique
dite électronique. C'est une question d'instrument, d'interpréttion, donc.
Francois LE COAT
2020-01-30 17:33:18 UTC
Permalink
Salut,
Post by Jo Engo
Post by Jo Engo
La musique "électronique" ça peut très bien se jouer à la guitare
http://youtu.be/AeQTwnehFpk
http://youtu.be/2RcHQ_Yz0f0
http://youtu.be/O775dHUHxLs
Au fait, oui, je sais popcorn ce n'est pas Jarre, et ce n'est pas non
plus de la musique (c'est un autre débat) ni même de la musique
«électronique» et il en est de même pour la quasi-totalité de la musique
dite électronique. C'est une question d'instrument, d'interpréttion, donc.
La version de Popcorn la plus incroyable est celle là :



Il faut vraiment être ATARIste pour comprendre et aller jusqu'au bout :D
--
François LE COAT
Auteur de Eurêka 2.12 (Grapheur 2D, Modeleur 3D)
http://eureka.atari.org/
Jo Engo
2020-01-30 07:22:30 UTC
Permalink
Post by Francois LE COAT
pas trop taper sur Jean Michel Jarre
Ce qu'il a fait de plus spectaculaire, en concert, la harpe laser, il l'a
littéralement piqué à son inventeur sans lui donner aucun crédit (et
aucun royallty)
--
Le vrai peut quelquefois n'être pas vraisemblable.
-+- Nicolas Boileau, Art poétique -+-
Simon
2020-01-30 17:33:23 UTC
Permalink
Post by Jo Engo
Post by Francois LE COAT
pas trop taper sur Jean Michel Jarre
Ce qu'il a fait de plus spectaculaire, en concert, la harpe laser, il l'a
littéralement piqué à son inventeur sans lui donner aucun crédit (et
aucun royallty)
Il y a un bail, j'avais un peu creusé cette histoire, et sauf erreur de
mémoire la réalité n'était pas si tranchée. Il me semble que JMJ avait
effectivement acheté l'instrument, et non "piqué".
Après on peut discuter du fait que la harpe laser est devenue un emblème
de ses concerts et qu'il n'a jamais mis en avant son inventeur...

C'est tout le problème des contributions payées à un tarif standard
(donc tout le monde est d'accord, acheteur et vendeur), et qui s'avèrent
emblématiques. Cf. par exemple les enfants qui chantent sur Another
Brick In The Wall de Pink Floyd, ou Clare Torry sur Great Gig In The
Sky. Ces intervenants salariés ont été un peu mieux rétribués par le
groupe 30 ans après, et Clare Torry est je crois désormais créditée
comme co-auteur du titre.

Doit-il en être de même pour un instrument ?

Jo Engo
2020-01-30 07:10:19 UTC
Permalink
Post by Francois LE COAT
Jean Michel Jarre
Dit Jean-Michel copy paste Jarre.
--
Il ne me paraît pas assez intelligent pour être fou.
-+- Sacha Guitry -+-
pehache
2020-01-24 22:18:26 UTC
Permalink
Post by Jo Engo
Oui. Quel est le lien avec Atari ?
Malheureux, ne demande pas ça ! TOUT a un lien avec Atari, c'est comme ça.
--
"...sois ouvert aux idées des autres pour peu qu'elles aillent dans le
même sens que les tiennes.", ST sur fr.bio.medecine
Loading...